Etats-Unis
Créez votre voyage

 

Mes années universitaires ont sans doute exacerbé ma curiosité. De leur estrade, les professeurs racontaient le monde et je me contentais alors de le prendre en note, avec des problématiques, des introductions et des conclusions. Méthodiquement.

Je fus ensuite atteint par la nécessité de toucher cet Ailleurs qui m’était conté. Ma première rencontre avec l’étranger m’amena en Hongrie, pour quelques mois. Sur place, je constate que les trains ne sont pas tous des TGV et qu’il existe des langues qui enfilent les consonnes comme la langue française collectionne les exceptions. Il y a bel et bien une différence entre « s’entendre dire les choses » et « les vivre ». La naïveté nourrit mon avidité.

Comme tout premier voyage, il prit très vite une valeur initiatique. Mon retour appelait d’autres départs. Le manque fut comblé quelques années plus tard par un premier road-trip à travers la Tchéquie, la Slovaquie, l’Autriche, la Pologne, les trois pays baltes et la Scandinavie. Puis par un deuxième : Berlin, Prague, Budapest, Belgrade, Sarajevo, Split, Ljubljana, Venise.

Le troisième road-trip est né d’une idée un peu folle : traverser les Etats-Unis. 1 mois, 1 voiture, 1 compagnon de route, 9600km de New York à San Francisco. Sur ma route, j’ai croisé les grands symboles américains : la Statue de la Liberté, le campus de Harvard, les chutes du Niagara, le siège social de General Motors, le Loop de Chicago, le Mont Rushmore, le parc Yellowstone, le Strip de Las Vegas, Grand Canyon, Hollywood, Sequoïa Park, Yosemite Valley, le Golden Gate... Aux Etats-Unis, voyager en voiture est réellement d’une facilité déconcertante.

Le road-trip est pour moi une façon de vivre pleinement un voyage. Le mouvement perpétuel généré par l’alternance de temps forts et de temps faibles (les temps de transport) me procure un sentiment grisant et rassurant : « je suis vivant ! » A chaque jour ses grandes découvertes. A chaque déplacement ses défilements de paysages et ses petits moments d’introspection - une vertu de l’ennui semble-t-il.

A mon tour, j’essaie de raconter le « monde », de figurer son intimité autant que la mienne. En le photographiant, je le découvre et je m’explore. En somme, je voyage.

http://guillaume-m.com/

Vous souhaitez composer votre voyage sur mesure ?
Créez votre voyage

Exemples de voyages à personnaliser